29 févr. 2008

Osaka



Première étape de mon périple japonais : Osaka.

Arrivés avec M. à l'aéroport international du Kansai, nous sommes frappés par le froid qui règne dans la région... Il y avait en effet plus de 15°C de différence avec Okinawa ! Moi qui n'avais plus eu froid depuis plus d'un an, j'ai failli mourir sur place.

Hm... Je n'avais rien remarqué en y arrivant mais le site officiel de l'aéroport m'apprend à l'instant qu'il s'agit d'un aéroport construit sur une île artificielle. C'est également le cas de l'aéroport de Kobe... Déduisons-en que le mètre carré dans la région ne doit pas être accessible à ceux qui ne travaillent pas 350 jours par an.

La ville est en tout cas très vivante et agréable à parcourir à pied même si le moyen de transport le plus utilisé est sans doute le vélo. C'est la première surprise qu'on a eue en se promenant dans la ville puisqu'à Okinawa, le vélo n'est que très peu utilisé, à cause d'une topographie un peu cahoteuse et surtout d'un canevas urbain privilégiant clairement la voiture au détriment de tout le reste (pas de train, transports en commun chers et peu pratiques). Même quand on imaginerait le vélo être la solution la plus appropriée, dans les étroites rues qui découpent les villes, notamment, les Okinawaïens privilégient la voiture. Je ne suis cependant plus étonné par ces réactions, Okinawa étant le seul endroit où j'aie entendu les gens me parler de la balade en voiture comme d'un loisir...

Mais revenons à Osaka dont j'ai aimé les longues galeries piétonnes (même elles sont continuellement empruntées par les vélos). Ces galeries commerçantes, souvent couvertes, sont un lieu chaleureux où on peut tout acheter, de l'album de musique d'Okinawa jusqu'au moule à faire les takoyaki, en passant par les shamisen (luth japonais), peluches de Totoro ou les crêpes.

Je vous épargne les trouvailles qu'on peut faire chez certains petits disquaires et même dans les énormes magasins d'électronique qui vendent de tout (Yodobashi Camera par exemple). J'ai en tout cas été étonné de constater que les partitions coûtaient beaucoup moins cher qu'en France et qu'on trouvait dans certaines librairies un nombre important de livres dédiés à l'apprentissage de la langue française.

Je trouve en général que le choix proposé par les magasins japonais est plus conséquent et spécialisé qu'en France.

Je vous laisse maintenant regarder quelques-unes des photos que j'ai prises à Osaka à cette adresse. Je parlerai la prochaine fois de Kyoto.

J'attends vos réactions ou questions !

9 commentaires:

  1. Bonjour Denys,

    je viens de t' envoyer un message mais Morgane n' est pas ure de l' adresse qu' elle m' a donné. Je préfère donc t' en renvoyer un

    Donc tout va bien pour elle. Elle ne dort pas sous un pont car elle a trouvé un appartement. Elle n' aurait pas du l' avoir si tôt mais l' agent immobilier a appelé le propriétaire et il a été d' accord. Voilà c' est tout ce que je sais pour l' instant

    Karen

    RépondreSupprimer
  2. Quels jours sont fériés au Japon?

    01 gennaio :Gantan

    Lunedi` di seconda settimana gennaio :Seijin no hi (Festa per il compimento della maggior età: chi compio 20 anni)

    11 febraio :Kenkoku kinen no hi (anniversario della Fondazione della Nazione)

    20 marzo :Shunbun no hi (giorno dell'equinozio di primavera, da 2010 21 marzo, ritorna nel 2012 20 marzo)

    29 aprile :Shouwa no hi (hanno inventato il giorno festivo per fare grande ponte, è nato 2007)

    03 maggio :Kenpoukinenbi (anniversario della costituzione)
    04 maggio :Midori no hi (giorno del verde è stato per tanto tempo il compleanno dell'imperatore quindi è rimasto il giorno festivo)
    05 maggio :Kodomo no hi (giorno dei bambini)

    Lunedi` di terza settimana di luglio :Umi no hi (giorno del mare)

    Lunedi` di terza settimana di settembre :Keirou no hi (giorno degli anziani)
    23 settembre :Syuubun no hi (il giorno dell equinozio d'autunnno)

    Lunedi` di seconda settimana di ottobre :taiiku no hi (giorno di ginnastica)

    03 novembre :Bunka no hi (giorno della cultura)
    23 novembre :Kinrou kansya no hi (giorno di ringraziamento per il lavoro)

    23 dicembre :Tennou tanjyoubi (il compleanno dell'inperatore)



    Se capita il giorno festivo accade domenica, lunedì seguente diventa il giorno festivo. Si chiama Furikae Kyujitsu. Quindi noi non perdiamo mai i giorni festivi al domenica. Possiamo fare i festivi consecutivi.

    Quelli che cadono di lunedì, non ha il giorno fisso, per creare i giorni di vacanza consecutivi. Si chiama "Happy Monday", come chiamiamo molto carino, vero?

    RépondreSupprimer
  3. Merci Karen, l'adresse était bonne !

    Sinon, je constate que j'ai passé la moitié des fêtes de l'année, ce qui veut dire que... Déjà cinq mois !

    RépondreSupprimer
  4. Salut Krill Sonique

    j'espère que tu as bien digéré le revers de notre grande et valeureuse equipe la semaine dernière.

    Cette phrase pourrait etre suivie de tous les jurons qui sont sortis de ma bouche après la défaite mais cela n'en vaut pas la peine.
    C'est une equipe jeune et sans experience des grands RDV. C'etait le moment de faire un saut de qualité mais ce n'a pas été la cas. Il tempo è galant'uomo.

    A bientot sur MSN

    N

    RépondreSupprimer
  5. Osaka est la toute première ville dans laquelle j'ai voulu vivre, détrônée ensuite par Kyoto!
    Laquelle de ces deux villes préfères tu ? Le côté ancestral et traditionel de Kyoto m'a charmée, mais plusieurs personnes m'ont dit que c'est pour cette raison qu'ils n'y vivraient pas =/!
    Si tu devais comparé chacune des villes que tu as vistité (Tokyo Kyoto Osaka), dans laquelle préfererais tu aller en vacances, dslaquelle préfererais tu vivres et dans laquelle tu n'y mettrais les pieds que pr une vraie bonne raison ?
    Désolées mes questions sont un peu stupides.
    a+

    RépondreSupprimer
  6. N > Comme dirait papà : on continue, on s'arrête pas.

    Yuran, pour tout te dire, je choisirais Kyoto ou Osaka plutôt que Tokyo ! Si tu vis dans une de ces deux villes, tu peux de toute façon te permettre l'aller-retour facilement en train de temps en temps (envrion 500 yen). Tokyo ne me déplaîrait pas non plus mais j'ai trouvé Osaka et Kyoto vraiment plus charmantes, plus conviviales.

    À titre personnel, il y a une raison pour laquelle j'aimerais bien vivre à Kyoto, mon choix pencherait donc plutôt de ce côté. Mais Osaka est vraiment plaisante et pleine de caractère, ce qui me plaît bien aussi.

    Question plus difficile que stupide !

    RépondreSupprimer
  7. Vas-y, dis-le que c'est pour être plus près de Nintendo.

    RépondreSupprimer
  8. Hm, je... N'est-ce pas ! Je parlais ce week-end de 2012-2013 à un ami pour tenter l'entrée, on verra bien !

    RépondreSupprimer
  9. Merci pour la réponse !
    j'ai aussi une raison très personnelle de préférée Kyoto aux deux autres villes =), mais le côté traditionnel est un plus ;)!
    Tokyo est sans doute la ville qui m'a le moins charmée de toute celles que j'ai faites (une dizaine).
    En tout cas c'est sympa de voir que jsuis pas la seule héhé

    RépondreSupprimer